Placements Boursiers : plusieurs frais sont en baisse
By: Date: Categories:

Cette annonce a été faite par l'Autorité des Marchés Financiers. Dans l'une de ses Lettres de l'Observatoire de l'Epargne, elle remarque la baisse des frais sur plusieurs produits financiers, qui résulte du plafonnement des frais sur les PEA. Outre ce fait majeur, l'étude montre un focus principalement sur les investisseurs en Bourse qui semblent rajeunir.

Des coûts qui pèsent lourdement sur certaines performances

Excepté les épargnes réglementées, tous les produits de placement produisent différents frais. Sur ce point, l'AMF se focalise régulièrement sur la montée de ces coûts qui, au finish, pèsent sur la performance. Cependant, on remarque une baisse des frais de courtage.
Introduite par la loi de Pacte, la limitation des frais sur les PEA a avantagé le coût de gestion d'un compte boursier. Par exemple, c'est le cas des ordres de petits montants. Néanmoins, pour les ordres des comptes-titres, le frais moyen n'a pas connu une évolution. Ce qui amène les réseaux traditionnels à majorer leurs frais de garde. Les détails montrent que la hausse est plus grande sur les compte-titres que sur les PEA, soit +4 %.
Aussi, en ligne, les services de courtage demeurent moins chers. Cependant, selon le rapport de l'AMF, tous les frais de bourse globaux, pour un investisseur ayant passé plusieurs (à partir de 12 ordres au minimum) par an de 5000 euros en ligne, dans une Banque de réseau et possédant un compte de 60 000 euros disposés sur dix lignes, font 0,82 % du frais de son portefeuille. Par contre, par l'intermédiaire d'un spécialiste d'investissement en ligne, le montant total représente 0,20 %.

Les frais des placements collectifs poursuivent leur chemin

D'après les détails sur ce fait, les frais courants de la totalité des fonds et sicav rendus disponibles au public, se sont grandement augmentés de 1,2 %, néanmoins en baisse par rapport à ceux de l'année 2018. En effet, d'après la catégorie de support, il est constaté que les frais varient sensiblement.
Après tous ces faits, il faut aussi reconnaître que les investisseurs en bourse rajeunissent. C'est une bonne nouvelle de voir des milliers des plus jeunes qui s'intéressent fortement à la bourse.